Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Motion « Action » au SNASUB

Posted by syndicaliste sur 19 novembre 2008

Motion certes minoritaire mais qui a été proposée par l’Ecole émancipée, Front unique et Pour un Syndicalisme de Lutte lors de la CAN du SNASUB de ce jour.

Motion « Action » présentée à la CAN du 19 novembre 2008
par
Jean-François BESANCON, Henri FOURTINE, Antoine MEYLAN, Éric PANTHOU, Danièle PATINET, Étienne VALYI, Christian VIERON.

L’accentuation de la crise commence à entraîner des millions de travailleurs dans la misère. En France comme à l’étranger, les fermetures d’usines, les mesures de chômage technique se multiplient, des dizaines de milliers de postes sont supprimées dans les services publics.
Tandis que le gouvernement déploie tous ses efforts pour sauver banquiers et patrons, Sarkozy a déclaré : « la crise appelle à accélérer le rythme des réformes, en aucun cas à l’arrêter ou le ralentir ». Cela signifie concrètement redoubler les coups contre la jeunesse et les travailleurs.
On ne peut douter de la volonté des salariés comme de nos collègues de refuser de payer pour la crise. Cela impose de combattre la politique du gouvernement.
Cela passe d’abord par le refus de cautionner tout simulacre de dialogue social qui n’aboutit qu’à faire passer les contre-réformes.
On ne peut pas non plus combattre sa politique avec des journées d’action disloquées, sur des mots d’ordre limités. Ce qu’il faut au contraire, c’est l’unité de toutes les organisations syndicales décidées à combattre une politique régressive plutôt que de l’accompagner pour mobiliser l’ensemble des salariés sur des mots d’ordre clairs conformes à nos mandats et notamment :
− contre le renflouement des banques sur les deniers publics,pour le retrait du plan des 360 milliards,
− rétablissement des postes supprimés,
− rétablissement du pouvoir d’achat,
− arrêt de toute mesure d’individualisation et de modulation des rémunérations,
− retrait de toutes les mesures et projets portant atteinte aux statuts des fonctionnaires et au Service public
La responsabilité du SNASUB est de défendre ces positions auprès des personnels dans le cadre d’assemblées générales, des organisations syndicales et en premier lieu la FSU pour ouvrir la voie au rassemblement de tous les salariés contre la politique du gouvernement.

Pour: 9. Contre: 15. Abstention: 6. NPPV: 0.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :