Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Venezuela : exigeons la réintégration d’un dirigeant syndical de classe

Posted by syndicaliste sur 25 février 2008

Où va la CGT?, 23 février 2008

Venezuela : exigeons la réintégration d’un dirigeant syndical de classe


Orlando Chirino est un dirigeant syndical de l’industrie pétrolière au Venezuela. Il vient d’être licencié de l’entreprise nationale PDVSA, très probablement parce qu’il a appelé à l’abstention au récent référendum constitutionnel du 2 décembre 2007 sur le mandat présidentiel, d’ailleurs rejeté par les électeurs. Une « faute » qui ne pardonne pas dans une entreprise aussi critique que le pétrole dans ce pays.


Par ailleurs, O.Chirino est un militant trotskyste, dont nous ne partageons pas les conceptions, en particulier toutes les illusions sur la cogestion et le contrôle ouvrier dans une société capitaliste. Nous avons déjà eu l’occasion de critiquer de telles conceptions à propos d’Airbus en France. On pourra trouver ici des informations complémentaires sur le courant classiste auquel participe ce camarade, ainsi qu’une interview qu’il a accordée l’an dernier permettant de mieux comprendre ses positions.
Mais tout cela ne retire rien au caractère disciplinaire et politique du licenciement de ce camarade. Aussi nous associons nous bien volontier à la pétition que nous venons de recevoir pour exiger sa réintégration. Pétition également disponible en .pdf

Pétition à transmettre à l’ambassade du Venezuela : info@amb-venezuela.frundefined


Pétition

A M. Rafael Ramirez
Ministre de l’Energie et du Pétrole, Président de Pétroles du Venezuela.
Et aux membres de la Direction de PDVSA

Les soussignés s’adressent à vous pour obtenir la réintégration immédiate à son poste de travail d’Orlando Chirino, coordinateur national de l’Union Nationale des Travailleurs (UNT), qui a joué un rôle déterminant contre le coup d’état d’avril 2002 et dans la défense de l’industrie pétrolière contre le lock-out patronal fomenté contre PDVSA cette même année.

Orlando Chirino a été licencié injustement de PDVSA alors qu’il est sous la protection de la Loi organique du travail concernant les droits syndicaux comme membre de la direction de Sinutrapetrol (Syndicat unique des travailleurs du pétrole), avec la responsabilité de Secrétaire à l’hygiène et à la sécurité et comme coordinateur national de l’UNT.

Pour ces raisons et en relation avec le parcours militant d’Orlando Chirino, qui depuis plus de 30 ans s’est consacré au service de la classe ouvrière vénézuelienne en tant que dirigeant syndical reconnu par des milliers de travailleurs, et indépendamment de ses positions politiques et idéologiques nous nous adressons à vous pour obtenir sa réintégration à son poste de travail.

Recevez nos salutations ouvrières et démocratiques.

Le samedi 2 février 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :