Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Xavier Darcos veut aller « plus loin » dans le service minimum à l’école

Posted by lucien sur 20 janvier 2008

Revue de presse
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 20.01.08

Interrogé par Canal+, dimanche 20 janvier, le ministre de l’éducation nationale, Xavier Darcos, a critiqué la grève que les enseignants mèneront, jeudi, dans le cadre d’un mouvement national des fonctionnaires, estimant que « ce n’est pas avec des grèves que nous réglerons les problèmes de l’école de la nation ». Il a également affirmé que le service minimum à l’école, qui sera expérimenté à cette occasion, pourrait être étendu, évoquant la possibilité de demander « aux professeurs de se déclarer grévistes deux jours avant ».

Selon M. Darcos, « plus de 370 villes ont déjà accepté » d’expérimenter ce service minimum d’accueil dans les écoles maternelles et élémentaires pour jeudi, « y compris des villes socialistes comme Chambéry ». Ce service pourra être remboursé par l’Etat aux communes à hauteur de 90 euros par groupe de 10 à 15 élèves pour six heures d’accueil.Le ministre en a profité pour critiquer le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui a refusé de mettre en place ce système en expliquant que la commune ne pouvait se substituer à l’Etat en raison d’un problème de responsabilité juridique. « Les maires sont déjà responsables de l’accueil des enfants et des locaux dans lesquels ils se trouvent puisqu’il s’agit du premier degré. M. Delanoë le sait très bien d’ailleurs », a-t-il expliqué.

Plus globalement, M. Darcos a déclaré que la vision qui existe actuellement à l’éducation nationale, qui consiste à « croire que la réponse aux problèmes (…) c’est de protester contre des ministres qui ne rêveraient que de démanteler le service public, de lui faire du tort, d’embêter les gens, de faire le malheur des petits enfants, et en conséquence de s’arrêter de travailler », devra être « un peu révisée ».

.

Voir aussi:
  • Pourquoi feindre l’étonnement? (Ensemble, 18-01-08)
    • « Le ministre fait ce pour quoi il a été nommé : appliquer une politique de régression sociale.
      Cela vous surprend ? C’était pourtant écrit noir sur blanc dans le programme de Nicolas Sarkozy. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :