Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Grève Fonction publique le 24 janvier

Posted by lucien sur 18 décembre 2007

Fonctionnaires: six syndicats décident d’une grève le 24 janvier

PARIS, 18 déc 2007 (AFP)

Six syndicats de fonctionnaires (FSU, CGT, Unsa, Solidaires, FO, CFTC) ont décidé mardi le principe d’une grève le 24 janvier pour obtenir une revalorisation globale des salaires, a-t-on appris de sources syndicales.

Les fédérations « appellent à l’action le 24 janvier 2008 par la grève et les manifestations pour exiger l’ouverture de réelles négociations sur la valeur du point d’indice et la refonte globale des grilles indiciaires, afin de permettre le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat« , ont-elles indiqué dans un communiqué commun, à l’issue d’une réunion intersyndicale au siège de l’Unsa, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Lors d’une séance de négociations lundi entre le gouvernement et les syndicats, le gouvernement a proposé de mettre en place pour les fonctionnaires un dispositif de « garantie individuelle du pouvoir d’achat« , provoquant une forte déception des syndicats, partisans d’une augmentation générale des traitements des quelque 5 millions de fonctionnaires français.

~~~

Communiqué des organisations syndicales

de la Fonction publique

La forte mobilisation du 20 novembre 2007 a contraint le gouvernement à ouvrir une négociation salariale ce lundi 17 décembre 2007.
Or, les propositions qui ont été faites par le ministre chargé de la fonction publique ne sont pas acceptables tant sur la forme que sur le fond.
En effet, le gouvernement refuse d’accorder une mesure générale de revalorisation du point d’indice, seule à même d’assurer un réel maintien du pouvoir d’achat pour l’ensemble des agents de la fonction publique.
Au contraire, il persiste à faire entrer dans le maintien du pouvoir d’achat des mesures individuelles de promotion (glissement vieillesse technicité), ce qui revient à nier le principe même de déroulement de carrière.
Ces pseudo négociations ne peuvent donc nous convenir car elles portent atteinte de façon frontale aux principes même de la négociation collective des salaires dans la fonction publique pour les remplacer par une individualisation des rémunérations.
Les mesures de gestion des ressources humaines annoncées dans le cadre de la réforme des politiques publiques heurtent également de façon frontale les fondamentaux du statut général de la fonction publique et vont contribuer à amplifier les suppressions d’emplois.
Pour l’ensemble de ces raisons, les organisations syndicales refusent de participer cette semaine à la conférence et à la réunion organisées par le ministère de la fonction publique.
Elles appellent sur leur plateforme commune à l’action le 24 janvier 2008 par la grève et les manifestations pour exiger l’ouverture de réelles négociations sur la valeur du point d’indice et la refonte globale des grilles indiciaires, afin de permettre le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat.

Paris le 18 décembre 2007
Publicités

2 Réponses to “Grève Fonction publique le 24 janvier”

  1. militant-fsu said

    Nos organisations syndicales sont déçues !
    J’espère qu’on ne vas pas perdre une journée par mois (une grève en janvier et puis après ? ) pour 0,2 ou 0,3% d’augmentation sur deux ou trois ans …
    Quel mépris pour les personnels et leurs syndicats !
    Il nous faut parler du rattrapage des 20% ( environ 300 euros par mois) depuis le début des années 1980 , d’où le succès des heures sup chez beaucoup de collègues pour rattrapper la perte de pouvoir d’achat en travaillant plus.
    Le statut des enseignants comme celui de l’ensemble des fonctionnaires est directement menacé .Qu’est -ce que les fédérations attendent ? La disparition prochaine du statut est à peine évoquée , dans des termes incompréhensibles ! Rien non plus sur les entraves au droit de grève dans les transports et l’Education Nationale (les écoles primaires pour commencer ).
    La commission Pochard-Rocard est en train de « s’occuper de nous ». Ses conclusions sont connues (rapport Darcos , lettres de Sarkozy ) . On va attendre que le livre Blanc , puis le livre Vert , nous tombent dessus ?
    Le pouvoir a programmé 80 000 suppressions de postes qui s’ajoutent aux 27 000 depuis 2003 sans parler du « transfert » des TOS , la disparition des MI-SE, la précarisation sans bornes des contractuels (bientôt il faudra qu’ils rendent des sous à la fin de l’année ) , la déréglementation des conditions d’exercices pour tous (TZR , compléments de services pour les collègues en cartes scolaires), les conseils pédagogiques , la disparition des filières, les BEP …
    Alors , une grève en janvier « pour peser sur les négociations » c’est le langage de la CFDT , elle existe pour ça . Quand on est porteur d’un syndicalisme de lutte, on se bat pour gagner, pas pour négocier là où il n’y a rien à discuter.
    Après tout les collègues n’ont pas voté très majoritairement pour nous pour qu’on aligne ensuite nos revendications sur l’UNSA ou le SGEN .
    C’est très très mal barré.
    Il faut se préparer à engager un affrontement avec le pouvoir pour défendre notre métier et l’avenir de nos enfants ou l’on disparaitra à notre tour et nos bureaucraties syndicales par la même occasion : elles ne doivent pas se se faire d’illusion , elles ne survivront pas à la casse de notre statut et de l’Education Nationale. La difficulté c’est que nous ne pouvons compter que sur nous mêmes .

  2. tard! said

    C’est vraiment tard. Y a des commissions paritaires d’ici là, et le bac pro en 3 ans. Les fédés ont laissé le gouvernement imposer son calendrier en se rendant à un RDV bidon et ne sont pas fichues de réagir plus vite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :