Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

La Lettre d’Émancipation Midi-Pyrénées

Posted by syndicaliste sur 9 novembre 2007

Le 18 octobre près de 40 sections départementales de la FSU (la moitié des SD de Midi-Pyrénées) et plusieurs de ses syndicats (SNASUB, SNESUP, SNETAP…) appelaient à la grève dans l’Éducation malgré l’absence d’appel à la grève au niveau national .Certains responsables syndicaux chez les majoritaires (pas tous heureusement !) ont été en-dessous de tout (militer contre la grève , du jamais vu chez nous). Le 22 octobre, plusieurs militants de notre région de plusieurs départements de Midi-Pyrénées, souvent les mêmes que ceux qui étaient en grève le 18 octobre, étaient encore présents à Aix-en-Provence pour soutenir notre collègue du SNUIPP Florimond Guimard injustement poursuivi pour délit de solidarité. Dans ce domaine les pressions se multiplient.

Refusons « base élèves », le fichage de toute la population à partir de la maternelle

Ainsi dans l’Aveyron l’Inspecteur d’Académie exerce des pressions sur des collègues du premier degré qui refusent d’appliquer dans leur école le système « base élèves  » destiné au fichage de toute la population française et étrangère dès la maternelle sans aucun intérêt pédagogique. Le ministère a été obligé de reculer (en apparence) en admettant que la question de la nationalité posait problème sans pour autant remettre en cause l’ensemble du dispositif, ce qui revient à créer un casier scolaire à chacun accessible à partir d’internet par des gens extérieurs à l’Éducation Nationale, toutes les dérives sont dès lors possibles (commerciales , embauches etc…).
Nous ne pouvons laisser les collègues isolés dans leur école avec leur propre conscience (obéir, céder aux pressions).
Cette question interpelle tous les citoyens (quand on supprime des gares ou des trains il n’y a pas que les syndicats de cheminots qui sont concernés). Lors d’une importante réunion publique qui s’est tenue à Saint-Affrique (12) au début du mois d’octobre avec des syndicalistes de SUD et de la FSU et des parents d’élèves de la FCPE, il a été décidé de lancer une vaste campagne d’explication pour sensibiliser la population à travers des réunions d’information dans les villes du département .Compte tenu de son importance , cette question sera également abordée lors du stage « pour mieux se défendre » du 30 novembre 2007 à Onet le Château, près de Rodez (actuellement une trentaine d’inscrits dont quelques camarades de SUD et de la CGT-Education de l’Aveyron). L’idée serait de déboucher sur une initiative unitaire et intersyndicale sous forme de stage ou de conférence pour ne pas laisser les collègues isolés individuellement face à l’administration et signifier ainsi à l’Inspecteur d’Académie notre refus de voir s’exercer des pressions s’agissant au départ d’une expérimentation sur la base du volontariat…

Pour un mouvement interprofessionnel , unitaire et reconductible

Le rôle des syndicats est de défendre les gens. Nous devons nous battre sur tous les fronts en même temps.
– les suppressions de postes, 11000 cette année qui s’ajoutent aux milliers d’autres depuis 2003
– la dégradation des conditions d’exercice du métier en particulier pour les jeunes collègues (précarité , TZR…) mais aussi les moins jeunes, souvent victimes de mesures de carte scolaire et qui se retrouvent maintenant à galérer comme en début de carrière.
– les retraites : allongement de la durée de cotisation sur l’espérance de vie, c’est tout simplement monstrueux !
– le pouvoir d’achat : Sarkozy et peut-être sa femme ne supportent pas de vivre avec seulement 8000 euros mensuels logés nourris tous frais payés mêmes les vacances de riches… On est fonctionnaires pas milliardaires , pourquoi aurions-nous
des complexes à exiger de vrais augmentations de salaires pour tous (moins 20% c’est le montant de la baisse du pouvoir
d’achat des personnels).
– la liberté pédagogique de plus en plus remise en cause (cf. les lettres de Sarkozy) bientôt il faudra peut-être saluer le
drapeau avant d’aller en classe…
– les attaques contre les libertés (fichage de toute la population) et le droit de grève (« service minimum » dans l’Éducation Nationale, la question est posée…).
– la casse assumée par l’UMP et le MEDEF de tout l’héritage issu du Conseil National de la Résistance et des luttes de la
Libération (« adieu 1945 », « adieu 1968 »).
Nous avons besoin de tous les syndicats pour organiser les mobilisations indispensables si on veut sauvegarder les statut
de la fonction publique dans la ligne de mire du gouvernement de Sarkozy.

Tous en grève le mardi 20 novembre et après ?

Après le 18 octobre, une nouvelle étape doit nous permettre d’élargir la mobilisation et de s’inscrire dans la durée aux côtés des cheminots qui ont déposé un préavis de grève reconductible à partir de la mi-novembre. On peut espérer une dynamique de lutte contre la politique du pouvoir tandis que le mécontentement social se développe dans plusieurs secteurs et à travers tout le pays (Air France, magistrature, universités).
La question qui est posée est celle de réaliser un mouvement d’ampleur du type « grève générale »comme en décembre 95 ou comme pour le CPE; mais il ne suffit pas d’y appeler abstraitement ou de le souhaiter passivement : les organisations syndicales ont comme tâche de le mettre en débat explicitement, de le construire en partant des secteurs en lutte et de généraliser cette lutte dans une logique interprofessionnelle.

caisse de solidarité

NB : Nous invitons ceux qui n’ont pas cours le mardi et/ou le jeudi à reverser leur journée et à réfléchir à constituer un fonds de solidarité pour les camardes poursuivis en raison de leur activité syndicale (affaire Florimond Guimard par exemple ).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :