Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Coordination nationale étudiante ce week-end à Toulouse

Posted by lucien sur 24 octobre 2007

Nous, étudiant-e-s de l’université Toulouse le Mirail, réuni-e-s en Assemblée Générale le 16 Octobre 2007 avons voté la revendication du retrait de la loi Pécresse.
En effet cette loi présente de graves dangers, tant au niveau des conditions d’études des étudiant-e-s, des conditions de travail des personnels, que des missions et du fonctionnement de l’Université.

Nous appelons à une première coordination nationale à Toulouse, le week-end du 27-28 octobre.

L’objectif de cette première coordination serait d’appuyer le développement des mobilisations sur les universités, et de poser les bases d’une future coordination démocratique du mouvement.

Nous proposons comme modalité : l’envoi de deux délégués mandatés par Assemblée Générale d’Université.

Nous proposons comme ordre du jour :

Samedi :

  • état du début des mobilisations
  • débat sur la loi d’autonomie et les problèmes des universités

Dimanche :

  • appel à la mobilisation
  • débat sur la mise en place d’un cadre démocratique du mouvement. »
Publicités

3 Réponses to “Coordination nationale étudiante ce week-end à Toulouse”

  1. GUILLAUME said

    Bonjour,

    Je viens de lire que la coordination d’étudiants a décidé de bloquer les trains le 13 novembre 2007…..
    Vous ne pensez pas que les ouvriers, employés et salariés ont déjà assez de peine avec la SNCF et la RATP ???
    Est ce que vous pensez aussi aux salariers qui pour un salaire parfois inférieur au minimum vital ne peuvent aller travailler ?
    Aux mères de familles seules avec leurs enfants (et ces enfants ils ne sont pas et ne seront jamais étudiants eux…) qui prennent sur leurs congés pour encaisser ces actes de grèves.

    Que des salariers fassent grève, c’est un droit inaliénable et concevable en revanche que des étudiants empêchent les gens d’aller au travail (et ce n’est pas par plaisir ou par choix que la majorité s’y rend) c’est inadmissible, et antidémocratique.

    Merci de réfléchir a des actes qui respectent les plus faibles mais qui portent tout de même vos messages dans la non violence et le respect.

    Cordialement.

    René GUILLAUME

  2. cossalter said

    étant moi même étudiant en 1986 pendant les mouvements, on étaient pas aussi cons.
    j’ai mon fils à récupérer le soir à la garderie et ce n’est pas des étudiants gauchiste qui m’empècherons de rentrer le soir; si il faut jouer à la baston, il n’y a pas de problème!!!!
    Allez plutôt bloquer les portes de l’elysée.

  3. étudiants gauchistes qui m’empècheront

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :