Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Tolbiac en grève

Posted by lucien sur 10 mai 2007

Appel de l’AG de Tolbiac du mercredi 9 mai 2007

Voté à une très large majorité par les 700 étudiants réunis en Amphi N

Dès l’annonce de la victoire électorale de Sarkozy, des milliers de personnes ont manifesté spontanément. Les médias aux ordres ont sciemment minoré la révolte pour faire croire à l’unité nationale derrière Sarkozy. Révolte violemment réprimée par la police sarkozyste qui a procédé à des centaines d’arrestations. Nous exigeons la libération de tous nos camarades et l’arrêt de toutes les poursuites.

Nous avons raison de nous révolter car Sarkozy, à l’instar de Thatcher, veut briser le mouvement ouvrier, liquider les derniers acquis sociaux, et s’attaquer aux libertés démocratiques.

Dès juillet 2007, Sarkozy veut que le parlement décide :
la destruction de l’université publique : sélection à l’entrée de l’université, sélection à l’entrée du master, hausse des frais d’inscription, attaques contre le statut des personnels.
la liquidation du droit de grève : service minimum, obligation de voter à bulletins secrets pour décider de la continuation de la grève.
le durcissement des conditions du regroupement familial
la mise en place de peines planchers pour les récidivistes

Et ce n’est qu’un début. Car Sarkozy a annoncé des conférences sociales en septembre pour associer les syndicats à la destruction du code du travail, avec
notamment la mise en place du contrat de travail unique, instaurant la précarité pour tous.

Les manifestations spontanées, les luttes isolées, ne suffiront pas à stopper les mesures de Sarkozy. Nous lançons un appel à tous ceux qui veulent s’opposer à la politique de Sarkozy : ne cédons pas à la démoralisation ! Organisons nous dans nos lycées, dans nos universités, dans nos quartiers, dans nos entreprises, et construisons tous ensemble la grève générale qui seule peut empêcher Sarkozy d’appliquer son programme.

Nous appelons l’ensemble des étudiants à se réunir au plus vite en Assemblée générale et à nous rejoindre dans la grève, avec piquets de grève.

Nous lançons un appel à toutes les directions syndicales : il est de votre responsabilité de refuser toute concertation avec ce gouvernement, d’appeler les travailleurs à se réunir en Assemblée générale, et de dresser la perspective de la grève générale.

Nous saluons les travailleurs d’Airbus à Saint Nazaire et à Nantes, qui sont en grève contre l’avis des principaux syndicaux. Nous lançons un appel à tous les travailleurs : rejoignez nous dans la grève, venez nous rencontrer à Tolbiac.

Nous sommes également solidaires des révoltes qui ont éclatées dans les quartiers populaires. Unissons nos forces pour combattre la politique patronale, autoritaire, raciste de Sarkozy !

***

  • Voir l’article dans Libération de ce matin: ici

tolbiac2.jpg

Publicités

2 Réponses to “Tolbiac en grève”

  1. papageno said

    Ces AG étaient ridicules, rien n’a été dit si ce n’est que l’election de Nicolas Sarkozy étaient mal digérée. Aucune critique constructive n’est ressortie. On n’a fait qu’à appeler à une mobilisation sans objet précis, comme s’il fallait s’opposer bêtement en attendant l’occasion pour trouver la légitimité de déverser sa haine contre Sarkozy. Je suis triste qu’il soit élu, j’ai cmbattu contre son programme, mais je trouve contre productif ce qui se fait depuis le début de la semaine dans ces AG, comme encore tout à l’heure à la Sorbonne. C’est la crédibilité de l’opposition qui est mise en cause avec tout cela.

  2. La grève à Tolbiac n’aura pas été inutile !
    Organisons nous pour empêcher la privatisation des universités !

    La FSE a participé à l’organisation de l’AG de lundi 7 mai qui a débouché sur l’AG de mercredi 9 mai qui a voté la grève avec blocage.

    Il ne s’agissait pas de revendiquer la démission de Sarkozy ou autres mensonges propagés par les médias, mais de construire la mobilisation afin d’empêcher (notamment) Sarkozy de faire passer sa loi sur les universités dont le vote est prévu en juillet. Sarkozy veut permettre aux universités de sélectionner à l’entrée, d’augmenter leurs frais d’inscription, et de les soumettre encore davantage au patronat. Ce n’est pas en juillet qu’on pourra se mobiliser, d’où notre volonté d’organiser la riposte dès maintenant.

    La grève à Tolbiac a eu un écho très important, ce qui a contribué au succès des Assemblées générales de Toulouse, Lyon, Nanterre, et la Sorbonne, qui ont réuni plusieurs centaines d’étudiants. La mobilisation s’étend, et la FSE a appelé à participer aux manifestations prévues mercredi 16 mai.

    Notre objectif n’était pas que Tolbiac fasse la grève tout seul le plus longtemps possible. Il est de construire un mouvement d’ensemble vers la grève générale. Celle-ci n’est pas encore à l’ordre du jour, mais la résistance s’organise et Sarkozy est prévenu : si il fait passer sa loi sur les facs au mois de juillet, nous serons prêt à nous mobiliser pour qu’elle soit retirée.

    Les étudiants ne peuvent pas compter sur les syndicats institutionnels (comme l’UNEF) pour défendre leurs intérêts. Ceux-ci sont prêts à se concerter avec Sarkozy et crachent sur les étudiants qui se mobilisent aujourd’hui. Nous avons besoin d’un vrai syndicat de lutte indépendant qui se réunit chaque semaine en Assemblée générale pour discuter et organiser l’action. Nous vous invitons à notre prochaine réunion pour vous présenter la FSE et pour discuter avec précision des projets de Sarkozy.

    Réunion ouverte de la FSE vendredi 18 mai à 18h
    Rendez-vous devant notre local de Tolbiac B902 (9ème étage)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :