Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Tous ensemble, votons NON à l’adhésion de la FSU à la CSI !

Posted by lucien sur 11 avril 2007

Contribution à paraître dans le supplément au prochain POUR, mensuel de la FSU:

Tous ensemble, votons « NON » à l’adhésion de la FSU à la CSI !

Contribution commune de militant-e-s de différentes tendances de la FSU : Pour un Syndicalisme de Lutte, Ensemble, Émancipation… qui REFUSENT l’adhésion de la FSU à la CSI !

Au Congrès de Marseille, la direction de la FSU, a tenté d’imposer aux adhérents, sans délais et sans débat, l’adhésion à la CSI. La démocratie n’eût-elle pas pourtant voulu que fussent discutés les véritables enjeux d’un tel choix comme ses conséquences ?

La CSI n’est pas un outil pour défendre les droits des salariés ! L’adhésion à la CSI ne répond en rien au type de syndicalisme dont nous avons besoin. Au-delà des mots, elle ne combat pas les politiques libérales : dans son Programme, rien sur le soutien aux luttes populaires contre les délocalisations ou les accords de libéralisation, sur la défense des services publics, les droits des salariés dans les pays pauvres.

Produit historique d’une idéologie de soumission à l’ordre établi – La CSI est un instrument de contrôle social et de coges- tion de la gouvernance mondiale des États riches. Elle ne combat ni ne rejette le capitalisme et sa logique de profit fondée sur la domination économique, technologique et militaire des puissances impérialistes sur les pays du Sud en voie de développement, laissant ces derniers seuls face au FMI et à la Banque mondiale. Dépourvue d’indépendance, elle renonce à défendre les salariés face aux enjeux politiques des États.

Ainsi la branche européenne de la CSI est-elle la Confédération Européenne des Syndicats (CES) qui a appelé à voter OUI au TCE, et F. Chérèque (CFDT) représente la France à la tête de la CSI!

Construire concrètement, au quotidien, la solidarité internationale!

Nous avons besoin d’une action d’envergure internationale pour bouleverser l’ordre établi des injustices. Internationalistes, nous sommes favorables à la création d’un vaste front regroupant les syndicats pratiquant déjà la solidarité internationale.

C’est ainsi, sur le terrain et non sur le papier, que peuvent être combattues efficacement les multinationales et mis en difficulté les gouvernements qui détruisent les droits sociaux. Nous n’avons donc pas besoin d’une CSI inefficace et productrice d’illusions, mais d’une union internationaliste des syndicats, vraiment indépendante et solidaire des luttes !

Pour un syndicalisme international au service des luttes, votons NON à l’adhésion de la FSU à la CSI !

Des militant-e-s Émancipation, Ensemble, Pour un Syndicalisme de Lutte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :