Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Recentrage au Congrès du SNES

Posted by lucien sur 29 mars 2007

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les déléguéEs de la tendance Émancipation présentEs au congrès national du SNES de Clermont-Ferrand dénoncent le recentrage de la direction du syndicat qui se révèle dans ce congrès, au moment où la politique du gouvernement, et particulièrement du ministre de l’Education Nationale de Robien, compromet l’avenir du service public, des statuts de ses personnels et incidemment du SNES.

 

Ce recentrage de la direction nationale, perceptible dès la publication des textes préparatoires, se confirme dans les débats du congrès, sur l’ensemble des thèmes : caractérisation du contexte économique et social, service public d’éducation, précarité, définition du syndicalisme…

En espérant, sans trop y croire, que les textes adoptés par le congrès ne répercutent pas ce recentrage, citons quelques exemples marquants de cette involution de la direction nationale :

– sur la laïcité, le rapporteur du thème a affirmé que les revendications « nationalisation laïque de l’enseignement privé » et même « fonds publics à l’Ecole publique, fonds privés à l’école privée » doivent laisser la place à la revendication « unification du public et du privé » qu’il imagine réalisable par des glissements. Par ailleurs le texte d’introduction du congrès ne cite même pas le mot laïcité ;

– sur l’organisation de l’austérité budgétaire, il a considéré que ce n’est qu’un outil, alors que cette loi renvoie aux recteurs la responsabilité de supprimer des postes pour pouvoir assurer la gestion dans le cadre d’enveloppes insuffisantes et alors que l’audit de modernisation sur le pilotage du système éducatif dans les académies à l’épreuve de la LOLF déplore que « les objectifs et indicateurs du ministère restent trop nombreux et ne sont pas suffisamment orientés vers l’évaluation de la performance, et traduisent davantage les attentes de la société que les priorités assignées aux responsables » ;

– sur la conception du syndicalisme que le SNES doit défendre, la direction nationale cherche à imposer un mandat d’adhésion à la CSI, officine visant à l’accompagnement du libéralisme mondial et à la cogestion. Alors qu’une consultation individuelle de touTEs les syndiquéEs de la FSU est en cours sur cette question, une telle prise de position du congrès court-circuiterait ce processus démocratique.

 

Emancipation veut, dans ce congrès, comme dans celui de la FSU, rassembler les militantEs qui condamnent ce recentrage et optent pour un syndicalisme de lutte de classe, à l’ordre du jour pour faire échec à l’offensive capitaliste.

Les déléguéEs au congrès national du SNES de la tendance Émancipation

Le 28 mars 2007

Publicités

Une Réponse to “Recentrage au Congrès du SNES”

  1. syndicaliste said

    Lors du congrès qui vient de s’achever, la direction SNES a tenté de faire passer la phrase : « Le SNES soutient la démarche d’adhésion de la FSU à la CSI ».

    Le vote par mandats a permis de la rejeter (54% contre, 46 % pour) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :