Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Préparation du congrès du SNES: contribution laïcité

Posted by lucien sur 10 mars 2007

Dans le cadre de la préparation de son congrès national, le SNES publie des cahiers de contributions comme suppléments à son journal L’Université Syndicaliste.
Nous publions ici la contributions aux débats envoyée par un camarade d’Emancipation que nous avons rencontré à Marseille.

Laïcité : quelles revendications, quelles luttes contre le dualisme scolaire ?

Le texte préparatoire n’accorde qu’un encart d’à peine une demi page aux questions laïques, dans lequel le SNES se contente de « confirmer les mandats de ses derniers congrès » et s’exprime sur seulement 4 points « d’actualité ». Dans cette actualité au moins trois séries d’attaques sont pourtant occultées :
- celles visant à renforcer le dualisme scolaire, par de nouveaux dispositifs favorisant le financement des écoles privées, avec notamment l’article 89 de la loi de décentralisation ;
- celles permettant le financement de la construction et de l’entretien de bâtiments publics (collèges, lycées) par des fonds privés grâce aux « contrats de partenariat public – privé » ;
- celles visant à développer l’apprentissage dans des structures privées.

Face à ces offensives, que revendique le SNES en matière de dualisme scolaire ? Le texte préparatoire demande de se reporter aux congrès précédents. Dans les textes adoptés au congrès du Mans de 2005 on lit : « par ailleurs le SNES confirme l’ensemble des demandes qu’il a exprimées dans la motion laïcité du congrès de Reims en 1995, en particulier l’exigence de la construction d’un grand service public unifié d’éducation, gratuit et laïque ».

Cette affirmation revient comme un copié collé des textes antérieurs. Par respect pour les collègues syndiqués après 1995, la moindre des choses serait de rappeler le texte intégral de cette motion ! On y découvrirait que le SNES se limite à un principe général et reste muet sur les revendications permettant de mettre fin au dualisme scolaire. Ce qui a permis au congrès de Strasbourg (2001) de revendiquer de « réserver les fonds publics au service public » sans paraître en contradiction avec le refus du dualisme scolaire. Or, le mot d’ordre « fonds public école publique, fonds privé école privée » n’est nullement contradictoire avec l’existence et même le développement du secteur privé de l’éducation.

Il faut donc clarifier les positions. Pour Émancipation, il faut revendiquer la nationalisation laïque de l’enseignement privé (confessionnel, patronal, à but lucratif, certaines structures associatives), sans indemnité ni rachat, avec intégration des personnels laïques dans la fonction publique. Sur cette base il faut engager au côté de toutes les forces laïques une vaste campagne contre le dualisme scolaire.

Raymond Jousmet, Émancipation.

Study After Velasquez’s Portrait of Pope Innocent X, Francis Bacon (1953)

***

Voir aussi d’autres contributions:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :