Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Des militant(e)s UA contre les adhésions à la CES et la CSI

Posted by lucien sur 26 février 2007

Chers camarades,


L’intervention de militants Unité et Action contre les évolutions préoccupantes proposées par la direction lors du congrès FSU de Marseille a été essentielle dans le débat, et en particulier pour repousser l’adhésion immédiate à la CES et à la CSI.

Après ce congrès et alors que tout confirme le grave danger que court l’Education nationale (EPEP, statuts de 1950, carte scolaire, budget…) , le congrès du SNES revêt une importance particulière.

Or, tandis que le SNES national est à la traîne concernant la lutte pour la défense des statuts de 1950 (au 19 février, toujours rien sur le site Internet national pour dénoncer la parution des décrets de Robien, qui date du 13, rien non plus pour relayer les luttes locales et académiques pendant le « tunnel » des vacances), les rapports préparatoires au congrès sont très inquiétants.

Ils sous-estiment largement la gravité de la situation et dissimulent les rapports de force concrets qui l’expliquent comme les institutions qui l’imposent[1]. A la place, les rapports préparatoires multiplient les formules d’autant plus creuses qu’elles ne recouvrent aucun sens concret, à l’instar du discours empreint de grandes formules généreuses qui se répand dans les grands médias et dans les institutions officielles[2].

Au final, les documents de congrès escamotent les débats urgents de la période et laissent un goût amer d’impuissance en ne dessinant aucune perspective syndicale susceptible de mettre un terme à la régression sociale et éducative en cours : comment éviter la casse finale de l’Education Nationale et plus largement des « services publics à la français » issus de la résistance et construit sur la nécessité d’en extirper les « féodalités financières » ? Quel syndicalisme et quelle stratégie syndicale, syndicalisme d’accompagnement ou syndicalisme de lutte ?

Dans ces conditions, les militants Unité et Action attachés à leur syndicat comme à l’histoire de leur tendance doivent intervenir, partout où ils le peuvent, dans les établissements, dans les congrès académiques, au congrès national, pour redonner vigueur au débat syndical et permettre de faire vivre un syndicalisme de lutte entraînant l’ensemble des militants et des personnels dans l’action victorieuse.

A cette fin et suite à la « Contribution de militants U et A pour les congrès FSU », des fiches argumentaires par sujet (Syndicalisme international, question de l’Europe…) et des propositions d’amendements seront mis à disposition. Dans le même ordre d’idées, il sera utile que les informations locales circulent le plus largement possible.

Fraternellement.

Karine VAN WYNENDAELE, SNES-62
Benoit FOUCAMBERT, SNES-28

[1] Par exemple, les termes MEDEF, Capital, patronat, pacte de stabilité, déficit public, Union européenne, délocalisations, stratégie de Lisbonne… sont absents des documents.
[2] Il faudrait avoir le temps de s’arrêter sur chacune de ces formules. Exemple parmi tant d’autres, que veut dire (thème 3, 3.3) : « Le monde ne se réduit pas à l’Europe mais l’Europe devrait jouer un plus grand rôle dans le monde » ? De quoi parle-t-on ? Parle-t-on de l’Europe géographique ou de l’Union Européenne bien réelle, qui à l’échelle continentale comme à l’échelle mondiale, impose la « concurrence libre et non faussée », par exemple au sein de l’OMC ? Est-ce cette UE dont on souhaite qu’elle joue un plus grand rôle dans la « libéralisation » de l’économie mondiale ? Sûrement non, ce qui renvoie à la nécessité d’une Europe …. « sociale ». Mais là -encore, qu’est-ce que l’Europe Sociale ? Ne serait-elle pas le pendant de la « responsabilité sociale des multinationales » si l’on considère que l’Europe bien concrète, construite sur la base anti-sociale de la concurrence libre et non faussée, est en train de se « bunkériser » à coups de constitutions imposées aux peuple, et qu’elle fait progresser à grands pas le modèle unique anglo-saxon pour le profit des grands groupes capitalistes ?


Voir aussi:

– De militants UA de cette sensibilité:

– De militants Emancipation:

– De militants Ensemble-PSL:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :