Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Les profs gagnent 20 % de moins qu’en 1982

Posted by lucien sur 16 janvier 2007

Vu sur le net… 

Les profs gagnent 20 % de moins qu’en 1982

Au moment même où un porte-parole du gouvernement fantasme un prof certifié émargeant à 4100 euros et où une candidate à l’élection présidentielle aimerait attacher les enseignants au radiateur de la cantine 35h par semaine, l’information est passionnante: les profs ont perdu 20% de salaire depuis le début des années 80. Je le répète pour tous les lecteurs pénibles (et de droite) qui ont du mal à accepter les chiffres: LES PROFS ONT PERDU 20% DE SALAIRE REEL DEPUIS LE DEBUT DES ANNEES 80.

Voilà donc la baseline, le slogan qui va déchirer votre cousin pénible (et de droite) lors de la prochaine engueulade familiale. L’argument bourre-pif qui va enrayer la litanie sur ces profs-feignasses (version UMP), sur ces profs -méritants -mais- quand – même – qui- pourraient -accepter -la -modernité (version PS) ou sur ces profs -qui -ont -quand -même -les -vacances (version consensuelle).

Pour plus de détails, on apprend par coeur la fiche technique: cette info est tirée d’un article des économistes Btissam Bouzidi (université de Cergy-Pontoise), Touria Jaaidane (Université de Lille) et Robert Gary-Bobo (Paris I), résumé sur Telos-eu. Ces trois chercheurs ont analysé les grilles de salaires des enseignants entre 1960 et 2005 et ont constaté que le traitement net des profs du secondaire et du supérieur avait grimpé de 40% en (salaire réel) entre 1960 et 1982, pour diminuer de 20% entre 1982 et aujourd’hui. La bascule correspond exactement au tournant de la rigueur sous le premier septennat Mitterrand.

Les trois chercheurs avancent plusieurs explications (chômage croissant, féminisation, démocratisation de l’enseignement), et proposent plusieurs implications (chute de la qualité du corps professoral, démoralisation) à ce phénomène, bien sûr. Vous pourrez tenir solidement pendant une bonne demie-heure face aux hoquets des pénibles (de droite).

Source: http://caveat.ouvaton.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :