Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Ryder et les délocalisations

Posted by lucien sur 9 janvier 2007

« La CISL est favorable à une économie internationale ouverte » (Ryder)
[cliquer]

Extrait d’un interview en octobre dernier du désormais nouveau secrétaire général de la Confédération syndicale internationale qui parle de « délocalisation justifiée par des coûts moins élevés« !
[sur le site Ensemble, d’après Alternatives économiques n°251 ]

G. Ryder, ancien dirigeant de la C.I.S.L., est devenu celui de la nouvelle Confédération syndicale internationale (fusion CISL+CMT, novembre 2006) à laquelle adhère la CGT. Son programme est d’humaniser la mondialisation et François Chèrèque, le jaune de 2003, y est le titulaire français.

La FSU a prévu d’adhérer à la CES et à la CSI à son congrès de Marseille (documents préparatoires dans suppl. au POUR n°115 , page 50, chapitre 4c).

Voir aussi sur ce sujet:

Publicités

Une Réponse to “Ryder et les délocalisations”

  1. drakken said

    Dans quel revue, journal ou autre ce truc là a -t-il été publié?
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :