Syndicalisme de lutte

“La classe ouvrière sait qu’elle n’a à compter que sur elle-même“ (Monatte)

Syndicalisme obligatoire?

Posted by lucien sur 3 janvier 2007

Proposition schnaps ?

Après l’agitation à vide sur la soi-disant rénovation du dialogue social*, les temps sont à la dissertation sur la place du syndicalisme dans un modèle ou le contrat vise à supplanter la loi. Le patronat voudrait bien faire exploser le code du travail et un maximum de contraintes législatives. Il sait qu’il peut compter sur des syndicats jaunes pour co-signer bien des choses en ce sens. Mais encore faut-il que ces cautions formelles permettent aussi d’éviter tant que faire se peut l’accumulation de conflits sociaux: il lui faut des syndicats jaunes représentatifs, qui tiennent leurs troupes bernées.

C’est dans ce contexte que le 19 décembre dernier, Christian Dufour, « chercheur à l’IRES », participait avec un journaliste de Marianne (l’auteur de Syndicats, grands discours et petites combines !) à une rencontre-débat chaises vides sur le thème Comment démocratiser le syndicalisme? organisé par la Convention pour une 6° République, le joujou d’Arnaud Montebourg.

Ca veut dire quoi « chercheur à l’IRES« ? L’Institut de Recherches Economiques et Sociales est une association financée par l’Etat qui participe à son Conseil d’administration avec les centrales syndicales (pas la FSU, rassurez-vous).

A la probable déception des organisateurs, M. Dufour devait répondre à la question «Que pensez-vous de la proposition de Ségolène Royal de généraliser l’adhésion syndicale à tous les salariés ?»: « C’est une proposition schnaps, comme on dit en Allemagne ! » (= délire de cuite).

Nous ne pensons pas que l’idée du syndicalisme « obligatoire » soit un simple rot intellectuel. Cette idée sur fonde sur une logique très simple que la candidate « socialiste » avait exprimé sur France Inter le 13 novembre dernier**, affirmant que « lorsque le taux de syndicalisation est bas, les syndicats sont repliés sur une forme de marginalité contestataire »

Nous continuerons pour notre part de militer pour un syndicalisme à la fois de masse et de combat et ne manquerons pas d’être vigilants sur l’évolution de la législation.

S.J.

*:Vote par l’Assemblée d’une loi de « modernisation du dialogue social » qui dit que ses mesures « ne sont pas applicables en cas d’urgence déclarée du gouvernement » et ignorant les propositions du Conseil économique et social, conférence sur l’emploi d’opérette à la sortie de laquelle B. Thibault reconnaissait: « On nous fait jouer le rôle de figurant« …

**: « ça veut dire que les syndicats, au lieu d’être repliés sur une forme de marginalité contestataire parce qu’il y a peu de salariés adhérents, ont un rapport de force beaucoup plus important avec le patronat. Et donc, le patronat fait attention à ce que ce dialogue social soit de qualité, et donc anticipe les problèmes avec les syndicats, y compris lorsqu’il y a des difficultés économiques, des entreprises qui délocalisent ou qui perdent leurs marchés. Les syndicats sont associés aux discussions, ont accès aux comptes de l’entreprise, et donc peuvent aussi participer aux idées intelligentes qui peuvent émerger pour que l’entreprise assure sa mutation industrielle et économique. Et surtout, il y a un esprit d’entreprise, c’est-à-dire il y a une convergence entre les intérêts des salariés, qui sont respectés et qui sont mieux rémunérés, et les intérêts de l’entreprise qui a besoin d’être forte pour la compétition internationale et pour conquérir des marchés. Et les pouvoirs publics qui garantissent le bon déroulement de ces négociations et de cette discussion entre salariés et entreprise. C’est le pacte à trois qu’évoquais tout à l’heure, c’est-à-dire qu’à un moment les intérêts des salariés, les intérêts de l’entreprise et les intérêts du pays convergent, et c’est comme ça qu’on devient fort et qu’on relance le développement économique. »

[site Ensemble, 25-12-2006]

Voir aussi sur ce sujet:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :